Posts Tagged ‘Buddha’

Paris – Bangkok – Koh Samui

Dimanche, juin 19th, 2005
Arrivée à Koh Samui

Arrivée à Koh Samui

Du départ de Roissy à 11h30 jusqu’à à Samui 14h00 le lendemain, une longue journée est consacrée au voyage. Beaucoup de compagnons de voyage agréables, d’un danois partant pour Katmandou content que les français aient voté NON au référendum sur l’Europe à une famille norvégienne avec qui j’ai partagé un minibus, en passant par une charmante dame cambodgienne (parlant français mieux que la plupart des français) se décarcassant pour me trouver du fromage, tout s’est parfaitement déroulé et ce n’est pas la petite pluie qui m’arrose à l’arrivée qui va gâcher la journée. Pour diner, j’inaugure le 1er de mes repas thaïlandais avec une soupe de crevettes délicieusement pimentée.

Toutes les photos du jour !

Koh Samui (Bo Phut)

Lundi, juin 20th, 2005
Sandy resort

Sandy resort

Petit déjeuner entourée de toiles de maîtres (Degas, Van Gogh etc..), apparemment la copie est une spécialité thaïlandaise et toutes ces toiles sont à vendre. J’ai horriblement mal aux pieds, des ampoules sont apparues, j’ai l’impression de marcher sur coussins d’air…J’en profite donc trainer sur la plage mais la chaleur devient insupportable, je me réfugie au bord de la piscine qui offre une vue imprenable sur la mer et l’ile de Koh Pha Ngan. Sur la plage, les vendeurs se succèdent – fruits, nourriture, pareos – tout est à portée de serviette. Ça me fait un peu mal au cœur de voir ces hommes et femmes couverts des pieds à la tête pour se protéger du soleil, portant de lourds balanciers très chargés arpenter la plage de long en large pour essayer de gagner quelques baths.

En debut d’après-midi, j’expérimente mon premier massage. La masseuse commence par me laver les pieds dans une bassine remplie de fleurs fraiches. Ensuite, elle exerce des points de pressions sur tout le corps, les pieds, les jambes, le dos, les bras, les épaules, la nuque et la tête. Avec une petite musique de fond, cette expérience se révèle vraiment géniale et je me promets de la réitérer dès que possible ! Pour finir la journée, je propose à une australienne de se joindre à moi pour le repas et nous allons manger au village de Bo Phut tout proche. En revenant par la plage, nous voyons des couples mangeant aux chandelles allongés sur la plage, apparemment une spécialité des certains hôtels luxueux.

Toutes les photos du jour !

Koh Samui – Koh Tao (Hat Sai Daeng)

Mardi, juin 21st, 2005
Plage de Hat sai deng

Plage de Hat sai deng

Aujourd’hui, c’est jour de Full Moon (pleine lune). Je m’attends à la foule car le bateau qui m’emmène sur Koh Tao s’arrêtera d’abord sur Koh Pha Ngan débarquer des dizaines de jeunes qui vont s’éclater sur la plage dans une rave-party géante. Pas manqué, nous restons à 20 dans le bateau après le débarquement du troupeau ! En attendant le départ du bateau, j’ai réservé dans une agence mes 2 prochaines nuits sur Koh Tao. Quand j’arrive au port, un chauffeur de taxi m’attend avec une ardoise à mon nom, je n’aurai même pas le temps de chercher Magda, une internaute que je devais croiser sur place. Un peu décue, mais j’essaierai de la recontacter en France.

Dès que nous commençons à sortir de la route goudronnée pour aller dans une piste pentue au milieu de cocoteraies, je sens que je vais prolonger mon séjour ici au maximum vu la galère pour y arriver ! En fait, il y a un taxi à l’hotel voisin qui propose des navettes deux fois par jour pour aller au port mais ca reste quand même assez compliqué de se déplacer. La bonne surprise du lieu, c’est le New Heaven Hut. Un vrai bungalow de Robinsonne perdu au milieu des arbres et des rochers, c’est vraiment le pied ! Je passe beaucoup de temps vautrée dans le hamac, bercée par les vagues. Je fais un 1er essai avec palmes, masque et tuba dans la baie, quelques beaux poissons et des petits requins mais des coraux très décevants pour une ile réputée pour la plongée.

Je n’ai pas bien compris pourquoi mais le cuistot est absent et on m’incite donc à aller manger au resto de l’hôtel juste à côté. Il faut se déchausser pour entrer dans le restaurant, une habitude très courante à tous les lieux publics (d’où l’utilité d’avoir des tongs et non pas des sandales qu’il faut sans cesse ouvrir et fermer). La salle offre une vue panoramique sur la baie et est très ventilée, le curry vert que je tente comporte des AFNI (Aliments Flottants Non Identifiés) violets et verts mais le plat se révèlera très bon et plutôt relevé.

Toutes les photos du jour !

Koh Tao (Hat Sai Daeng)

Mercredi, juin 22nd, 2005
Débarcadère Koh Tao

Débarcadère Koh Tao

Ce matin, plus de mer ! La marée est très basse, il est impossible de se baigner, apparemment, c’est dû à la pleine lune. Mes pieds me font souffrir, du sable s’est glissé dans les ampoules, je décide d’aller au port pour trouver une pharmacie car j’ai épuisé mon stock de pansements. Je prends le taxi de 13h00 qui part finalement à 13h30 et qui me donne rendez-vous pour le retour à 15h00 alors que je patienterai jusqu’à 16h00 ! La ponctualité ne me semble pas être une qualité locale mais après tout, je suis en vacances, et en attendant, ca me permet de taper la causette (en anglais, mes cours ont porté !) avec un couple d’écossais charmants qui attend le taxi comme moi pour rentrer.

Le taxi (un pick up) sert aussi de moyen de moyen de transport pour les locaux qui montent dans la caisse arrière et permet également le ravitaillement. Le jeune écossais se retrouvera avec une pleine palette d’œufs frais sur les genoux. De retour, je ré-enfile palmes, tuba et masque et fait un peu de snorkeling avec les écossais rencontrés plus tôt. La visibilité est meilleure mais par endroit l’eau est si chaude qu’on se croirait dans une baignoire. Le resto a ré-ouvert à mon hôtel et je ne le regrette pas ! Je teste un délicieux curry au lait de coco avec des cacahuètes. Pour finir la soirée, je profite des 3 heures d’électricité de 18 à 21h00 pour bouquiner à l’abri dans ma moustiquaire avant l’extinction des feux.

Toutes les photos du jour !

Koh Tao (Hat Sai Daeng)

Jeudi, juin 23rd, 2005
Buddha doré

Buddha doré

Dernière journée sur Koh Tao, je suis bien décidée à en profiter mais la matinée est grise. Mes pieds vont mieux, je commence par une petite balade pour aller voir un bouddha doré perdu au milieu des arbres que j’ai aperçu la veille en rentrant en taxi. Il est sur la route qui permet d’aller à Rocky Beach (réputée pour le snborkeling) mais ca grimpe sec.

Je rebrousse finalement chemin, écrasée par la chaleur et effrayée par des chiens semi-errants qui aboient à tout va. Je ne le regretterai pas car il va se mettre à pleuvoir sans discontinuer tout l’après-midi. Je m’offre donc un gouter thé au citron/beignet d’ananas et rencontre un charmant monsieur retraité français, habitué à passer ses vacances en Thaïlande depuis une quinzaine d’année.

Toutes les photos du jour !

Koh Tao – Koh Pha Ngan (Ao Mae Haad)

Vendredi, juin 24th, 2005
Mae had

Mae had

Départ pour ma dernière île. Normalement, la foule de la Full Moon devrait avoir disparu et l’ile avoir retrouvé son calme. Le logement où je voulais aller semblait complet aux dires de l’agence (bizarre vu que tous les hôtels faits jusqu’à présent sont quasi-vides) alors j’ai réservé à une autre adresse indiquée par le guide du routard comme une des plus sympas de l’ile (Et en plus pas cher, j’ai pris la chambre la plus chère à 6 €, ne sachant pas trop à quoi m’attendre pour 4 !).

Par contre, il faut que je me débrouille pour y arriver par mes propres moyens. Aucun problème, les taxis ne manquent pas à l’arrivée du bateau ! J’ai été regroupée avec 2 allemands qui vont à une plage un peu avant la mienne.
Ceux-ci se révèlent assez déçus car les plages sont totalement à sec à marée basse sur la cote Ouest et ils mettront pas mal de temps à se décider pour savoir s’ils restent ou changent de plages tandis que je fonds littéralement sous le toit du taxi !

Finalement, j’arrive à destination. Vue splendide sur une presqu’ile en face de l’hôtel. En plus, je vois rapidement beaucoup de personnes avec des tubas, le coin a l’air idéal pour le snorkeling. Mon bungalow est parfait. Juste en face de la plage avec un hamac pour buller à souhait ! Je repère à 50 m de ma hutte le « relax corner », un salon de massage improvisé sur la plage et m’y précipite sitôt le déjeuner avalé !

Toutes les photos du jour !

Koh Pha Ngan (Ao Mae Haad)

Samedi, juin 25th, 2005
Sous l'eau !

Sous l'eau !

Le temps est superbe aujourd’hui. Pas trop chaud mais bien lumineux. Un temps idéal pour des photos aquatiques. La veille, j’avais trouvé l’eau très trouble mais en s’éloignant vers la droite de la plage, la luminosité s’améliore et vu les 2 bateaux de plongée qui stagnent là à longueur de journée, il doit y avoir des choses à voir ! la surprise ne vient pas des poissons assez classiques mais des couleurs du corail et des anémones vraiment énormes. Je mitraille à tout va, ayant pu recharger mon appareil-photo. Pour finir la journée, je prends l’apéritif et le diner avec 2 jeunes étudiants français très sympathiques et rigolos, en vacances pour 1 mois et demi.

Toutes les photos du jour !

Koh Pha Ngan – Koh Samui (Mae Nam)

Dimanche, juin 26th, 2005
Coconut

Coconut

Je suis bien à Koh Pha Ngan mais je préfère rentrer une nuit avant mon vol sur Koh Samui. Vu les horaires un peu aléatoires des bateaux, je ne veux pas risquer de rater mon vol en rentrant juste le matin. J’ai décidé de dormir là où le bateau nous débarque et je prends un des premiers lots de bungalow que je trouve, situés dans un joli jardin fleuri. Par contre, la carte m’a induit en erreur en indiquant le port pas au bon endroit et je suis finalement assez éloigné du bourg le plus proche (Mae Nam). Je décide de faire une balade, mes pieds me semblant à peu près réparés…Mal m’en a pris, les ampoules sont réapparues en moins de temps qu’ils n’en faut pour le dire, je préfère rentrer en taxi.

J’ai repéré en allant au bungalow un salon de massage, je tente cette fois-ci un massage des pieds, vu l’état où ils sont, ça ne peut pas être pire ! Vraiment bien, la masseuse utilise un petit stylet et appuie sur certains points. Je n’ai pas osé regarder sur la carte de réflexologie à quoi correspondait le gros orteil gauche mais j’ai eu drôlement mal quand elle l’a « stimulé ». Je finis ensuite par une étape baignade après avoir assisté au retour de la pêche. Pour terminer la journée, je m’offre un bon petit restaurant spécialisé en fruits de mer et poissons. Bonne cuisine, belle déco, et pas de moustiques, tout pour plaire…

Toutes les photos du jour !

Koh Samui – Bangkok – Paris

Lundi, juin 27th, 2005
Composition à l'aéroport

Composition à l'aéroport

Je n’aime décidément pas les derniers jours. On a déjà la tête au retour. En attendant le taxi, je rends une petite visite au temple voisin. Il est beau, doré, sculpté, fleuri, l’occasion de quelques photos. Arrivée à l’aéroport, au lieu d’attendre devant un Fanta, je m’offre un dernier petit massage express de la nuque et de la tête. C’est sur, j’y retournerai rien que pour ça ! Et c’est parti pour de longues heures d’attente, de vol, d’errements dans les boutiques car ça passe le temps…Le voyage final prendra 32h00 pour arriver à Rennes, je regrette de n’être pas restée plus longtemps sur place, tout a finalement passé assez vite, j’ai rencontré beaucoup de monde et surtout bien amélioré mon anglais !

Toutes les photos du jour !

Pratique | Transports

Lundi, juin 27th, 2005

Vu le peu de temps dont je disposai, j’ai privilégié l’avion… Entre les îles, les bateaux sont fréquents et pas chers.

Pour le vol Paris-Bangkok, j’ai acheté mon vol par Opodo. Le meilleur prix était proposé par la compagnie Gulf Air. Pas de remarques particulière sur le vol qui s’est bien passé, à l’aller comme au retour. L’attente à Bahreïn est assez longue mais l’aéroport est mieux équipé qu’à Doha au Quatar. Il y a plus de boutiques même si c’est apparemment moins grand que Dubai. L’avion pour aller de Paris à Bar hein est très confortable (écran individuel, place pour les jambes) alors que celui qui fait Bahreïn-Bangkok est moins spacieux et ne propose que des écrans communs en classe économique. Cependant, vu le prix du billet et la distance parcourue, ca reste d’un très bon rapport qualité prix. A noter qu’en attendant mon vol de retour pour Paris à Bahreïn, j’ai croisé des personnes qui partaient pour la Thaïlande et qui ont vu leur vol retardé d’au moins 2h00.

A l’arrivée à Bangkok, comme je n’avais pas fait enregistrer mes bagages pour Samui (oubli de ma part bien qu’un internaute m’ait signalé que c’était possible), j’ai du les récupérer, passer les formalités de douanes pour ensuite rejoindre l’aéroport « domestique » pour le vol Bangkok-Samui. On peut prendre des navettes mais sinon il y a un couloir/passerelle de 500 m qui relie les 2 aéroports.

La salle d’embarquement pour les vols intérieurs est très confortable. Il y a des accès internet, des boissons et des en cas gratuits pour faire patienter. Le vol Bangkok Airways (acheté directement sur le site de la compagnie à partir de la France) dure 1h10 et même pour un temps de vol aussi court, un repas est servi.

Budget

Lundi, juin 27th, 2005

budget

Un seul mot pour qualifier le coût de la vie en Thaïlande : cheap ! (bon marché en Français)

Même si Samui est réputée pour être touristique et plus chère que d’autres endroits en Thaïlande, j’ai trouvé que tout était très très bon marché surtout les logements (très propres dans l’ensemble) et les repas. Les transports (taxi/songtaews) ont des prix beaucoup plus aléatoires qui semblent fixés à la tête du touriste ! En comparant avec d’autres vacanciers, nous avons vu des variations non négligeables pour un même trajet.

Pour ramener les prix en euros, je me suis basée sur la valeur 1 euro = 50 baths.

PrestationPrixRemarque
Vol Paris - Bangkok (via Bahrein)
422 € par Gulf AirTaxes Aéroport : 10 € pour l’International
Vol Bangkok - Samui140 € par Bangkok AirwaysTaxes Aéroport : 6 € pour Samui
Samui - Sandy Resort (Petit-dej, Ventilateur, eau chaude)
12 € la nuit
Tao - New Heaven Huts (eau froide , électricité de 18h à 21h) 10 € la nuit
Pha Ngan - Island View Cabana (ventilateur - eau froide)6 € la nuit
Samui - Naplarn Villa (ventilateur - eau froide)4 € la nuit
Bateau Samui - Tao (catamaran rapide)11 €
Bateau Tao - Samui (bateau normal)8 €
Taxi Selon le trajet, l’ile et le nombre de personnes transportées, de 1.5 € à 5 €
1 bouteille d’eau/fanta/sprite/coca/1 jus de fruit0.3 - 0.6 €
1 plat (curry/soupe/aigre-doux etc) + riz à la vapeur1.2 - 3 €
1 Petit dej (oeuf - toast - jus de fruit frais)2 - 2.5 €
1 bière locale1 €
Avec ou sans huile, massages des pieds, de la tête, du corps en entier, ils sont tous mieux les uns que les autres !Entre 4 et 7 euros de l’heure dans des petits salons en bord de plage.

Paris – Bangkok – Siem Reap

Samedi, janvier 28th, 2006
Coucher de soleil sur An gkor

Coucher de soleil sur Angkor

Vol sans histoire avec un couple de Sarthois sympathiques partant pour un voyage de groupe au Vietnam, que je retrouverai également au retour y compris dans le TGV pour Rennes. Après une petite course-hésitation à Bangkok pour transférer les bagages, j’embarque pour le Cambodge. L’arrivée au Cambodge est inoubliable avec un aéroport d’un autre temps. Les vieux ventilos à pales, l’attente du visa, tout est assez artisanal. Je récupère mon bagage et au milieu de la foule de chauffeurs qui attendent les voyageurs, je finis par dénicher le chauffeur de tuk-tuk envoyé par la Guest House. Première balade de l’aéroport au centre ville, beaucoup de poussière, une circulation intense, pas du tout la même impression qu’en Thaïlande.

Les gens paraissent beaucoup plus pauvres et en même temps, de somptueux hotels ont fleuri le long de la route. J’arrive à la Guest House vers 10h00 mais la chambre ne sera pas prête avant midi. En attendant, j’en profite pour aller flâner dans la ville, surtout au marché très typique. Je ne sais pas si c’est en raison du nouvel an chinois mais il y a énormément de monde au marché, et très peu de touristes. Il y a beaucoup de produits que je n’identifie même pas et je regrette déjà de ne rester que le week-end ici. Par contre, je suis rapidement sollicitée par mes 1ers mendiants, et dès qu’on donne à un, les autres commencent à affluer. Le soleil tape déjà bien fort, j’ai laissé mon chapeau dans mon sac à la Guest House.

J’en profite pour acheter une Krama, écharpe à petit carreaux que tout le monde utilise ici, soit en guise de masque à poussière, de couvre-chef, voire de torchon (j’ai vu une dame oter la krama de ses cheveux pour essuyer un plat puis la remettre dans ses cheveux !). Je rentre déjeuner et prendre possession de ma chambre. Petite sieste bien méritée pour je me promène dans un parc extrêmement bien entretenu pas très loin de la Guest House. Il y aussi une sorte de marché de la soie destiné aux touristes où on peut voir tisser de la soie. Je profite aussi des préparatifs du nouvel an chinois car dans un temple situé dans le parc, des personnes jouent de la musique.

Approche 17h00, je décide d’aller voir le coucher de soleil sur Angkor et d’acheter mon billet pour le lendemain. L’accueil de l’hôtel appelle un tuk-tuk, c’est le même que celui du matin. La circulation cambodgienne est toujours aussi dense entre ceux qui rentrent d’Angkor et ceux qui y vont que ce soit à vélo, en moto, en tuk-tuk, en pick up. On arrive sur le péage pour acheter les tickets, ca va vite mais il y a vraiment du monde. Le summum, c’est en arrivant à Angkor Wat où le pont qui mène au temple est bondé. Je commence à me dire que ces visites ne vont pas être une partie de plaisir pour moi qui n’aime pas la foule et là, c’est pire que Versailles en Août !

Çà vaut quand même le coup, le coucher de soleil est superbe (en fait, je lui tourne le dos mais profite des belles couleurs rouges que prennent les bâtiments au soleil couchant. En sortant du temple pour rentrer, 1ère epreuve de chercher de tuk-tuk. Ils sont plus de 50 à attendre et pour moi tous les tuk-tuks et chauffeurs de tuk-tuk se ressemblent !!! Heureusement le chauffeur est plus physionomiste que moi et m’interpelle. De retour à la Guest House, je commande un curry local (poisson servi dans une noix de coco) délicieux.

Toutes les photos du jour !

Siem Reap – Bangkok

Dimanche, janvier 29th, 2006
Le bayon

Le bayon

Plus on avance dans la journée, plus il fait chaud, plus il y a de monde. Je visite très lentement avec plein de pauses ombragées le Bayon et Angkor Thom. Tout est toujours très sculpté et très beau. Il y a beaucoup de vendeurs de boissons (souvent des adultes) et de cartes, livres, bracelets (des enfants). On est sollicité toutes les 5 mn, c’est parfois assez usant. Surtout que quand on dit non, les prix baissent. J’ai ainsi vu une petite fille vouloir me vendre un bracelet pour 1$ et devant mes dénégations répétées m’en proposer au final 5 pour 1$. J’avais décidé que je n’achèterais rien aux enfants et j’avais emmené quelques cahiers et crayons mais ce n’est pas facile de résister à leur acheter quelque chose quand ils se montrent aussi insistants/suppliants.

J’ai fini par acheter un lot de carte postales et distribuer mes cahiers à un groupe de petites filles qui ne demandaient rien et qui semblaient loger dans un village juste à côté du temple. J’en ai aussi donné un à un petit garçon qui attendait avec sa mère qui vendaient des boissons. La dame m’a offert un bracelet en retour, c’est sans doute le meilleur souvenir que j’ai ramené. J’ai déjeuné dans un resto que m’a quasiment imposé mon chauffeur de tuk-tuk mais qui s’est révélé correct et pas trop cher, avant de repartir pour le dernier temple de la journée : le Ta Prom. Mon chauffeur m’en a proposé d’autres mais je ne voulais pas saturer.

La particularité du Ta Prom, c’est qu’il a été préservé tel qu’Angkor devait être quand il a été découvert par les explorateurs français avec des arbres entrelacés au milieu des pierres. De toutes façons, je pense que si on avait voulu les ôter, il aurait fallu tout reconstruire car les racines semblent soutenir une bonne partie des éléments. Après ce dernier temple où ont été tournées des scènes des « deux frères » de JJ Annaud, info que j’ai glanée auprès d’un groupe francophone dont la guide parlait haut et fort (!), je demande à mon chauffeur de m’arrêter à un centre de massage sur la route du retour. Ces massages sont effectués par des mal-voyants ou aveugles, pas tout à fait le même style que le massage thaïlandais mais assez surprenant car on doit se déshabiller alors qu’en Thaïlande il faut plutôt se rhabiller !

Je récupère mon bagage à la Guest House puis direction l’aéroport où la salle des départ est nettement plus moderne que la salle des arrivées ! Après mes 50 mn de vol, j’arrive à Bangkok où je prends un taxi pour retrouver Xavier à la Guest House Suk 11 que nous avons choisi comme point de rendez-vous. Il est parti faire un tour mais dès son retour, nous allons nous balader pour trouver un resto pour diner. C’est mon premier vrai passage dans la ville avec les bars à filles aux néons agressifs, des bébé éléphants dans les rues, des vendeurs ambulants à tous les coins de rue. C’est très animé et c’est le contraste total avec le Cambodge. Nous finirons la soirée en négociation avec un tailleur (ouvert même à minuit !) où Xavier veut se faire tailler un costume sur mesure.

Toutes les photos du jour !

Bangkok – Koh Chang – Hat Kae Bai

Lundi, janvier 30th, 2006
Bus Trat-Bkk

Bus Trat-Bkk

Xavier a le 1er essayage pour le costume à 10h00, et dès que c’est terminé, nous prenons le Sky Train pour Ekkamai, le terminal Est, une gare routière d’où partent les bus pour Trat, d’où nous pourrons joindre Koh Chang. Nous ne savons pas encore si nous pourrons prendre le bateau ce soir ou passer la nuit à Trat. A 11h00, nous partons pour 6h00 de bus climatisé mais un peu pourri. C’est une vraie micheline, on s’arrête partout, le bus est bondé, il y a plein de personnes debout dans l’allée centrale. Quelques rangées derrière, deux jeunes français mal élevés nous cassent les oreilles tout le trajet en racontant leur vie, en téléphonant à tout va, on se croirait dans le TGV…

Nous arrivons à Trat à 17h15 et là, prenons un taxi collectif (serrés comme des sardines !) pour l’embarcadère. (Enfin, un des embarcadères car au retour, nous n’arriverons pas du tout ici !). En attendant le bateau, j’ai réservé 2 huttes au Siam Hollidays histoire de ne pas perdre du temps à chercher un logement en arrivant à la nuit. Nous prenons un petit bateau en bois qui sent le gasoil et arrivons enfin à Koh Chang. Le débarcadère n’est pas éclairé et pas un seul taxi à l’horizon. Du jamais vu en Thailande ! Finalement au bout de 20 mn, ils vont finir par arriver et nous débarquer à nos points de chutes respectifs. C’est l’occasion de discuter avec nos partenaires de voyages (un groupe d’irlandais déjà à la bière, un couple de français installés au Vietnam et un couple d’anglais en vacances pour 9 mois !!!). Nous dinons dans un bar à Karaoké avant un sommeil bien mérité.

Koh Chang

Mardi, janvier 31st, 2006
Koh Chang

Koh Chang

Il fait beau, nous découvrons notre environnement, la veille il faisait noir ! La plage est propre et bien claire. Après le petit déjeuner, nous louons une mobylette ou un scooter, je ne sais pas comment nommer ces droles de petits engins qu’on voit partout. Direction Bang Bao, pour voir comment nous rendre à Koh Wai, où je pourrai snorkler et Xavier plonger. Sur le scooter, je suis cramponnée aux poignées, la conduite à gauche, les virages en épingle et les montées de 10%, c’est trop pour moi ! Il y a néamoins quelques beaux points de vue aux eaux turquoises et le village de Bang bao se révèle amusant avec tous ces pilotis.

Nous passerons finalement par une école de plongée BB Divers pour aller sur Koh Wai. Nous mangeons royalement à Bang Bao, trainons ensuite sur la plage, pour finir par un bon massage avant de gouter au BBQ.

Toutes les photos du jour !

Koh Wai (3 jours)

Jeudi, février 2nd, 2006

Les pieds dans l'eau !

Les pieds dans l'eau !

Mercredi 1er février 2006

Nous arrivons à Koh Wai vers 10h00. Nos huttes sont simples mais la plage juste devant est superbe. Pendant que Xavier prend un cours de plongée de rafraichissement, je me baigne et utilise mon masque et tuba car il y a des coraux sympas même si les poissons ne sont pas exceptionnels. Nous testons également le resto, plutôt pas mal. On peut manger toute la journée sauf de 16h30 à 18h00, où il y a juste des snacks. En fin de journée, nous louons un kayak pour aller dans une anse à côté, dur-sur pour les bras mais amusant.

Jeudi 2 février 2006

Aujourd’hui, nous avons réservé une journée plongée-snorkelling. Le bateau qui a déjà pris des passagers sur Koh Chang passe nous chercher vers 10h00; Nous retrouvons un couple de français habitant au Vietnam avec qui je vais discuter une bonne partie de la journée entre les plongées et baignades. Sur le bateau, il y a 7 plongeurs et 19 snorkellers. Nous ferons 2 arrêts, le 2eme étant bien plus beau à mon avis que le 1er et vaut surtout par les coraux plus que par les poissons assez communs même si nous avons vu quelques bans assez impressionnants. Je me demande parfois si je ne suis pas un peu blasée depuis les Maldives où les poissons étaient vraiment magnifiques.

Vendredi 3 février 2006

Journée pépère. Petit balade dans l’ile mais ça grimpe et il fait chaud. Nous voyons des hévéas et une sorte de mini-usine de caoutchouc. La journée est consacrée à la baignade et le soir nous allons voir le coucher de soleil de l’autre côté de l’ile. Nous avons également sympathisé avec un couple d’allemands avec qui nous prendrons un dernier repas puisque nous parton le lendemain. Nous serons finalement restés 4 nuits à Koh Wai quand nous avions prévu d’y passer 2 nuits maximum !

Toutes les photos de Koh Wai !

Koh Chang (2 jours) – Bangkok

Lundi, février 6th, 2006

A dos d'éléphant !

A dos d'éléphant !

Samedi 4 février 2006

Le bateau nous débarque à Bang Bao vers 14h00. Sur les conseils des guides, nous demandons au taxi de nous débarquer à Lonely Beach mais finalement, nous n’avons pas trop aimé, trop de monde. L’eau est quand même bien chaude et nous finissons la journée avec un massage thaï au coucher de soleil (temps d’attente de 1h30 pour le massage !)

Dimanche 5 février 2006

Nous avons reloué un scooter. L’objectif est de faire une ballade en éléphant. Nous remontons toute l’île pour aller au camp le plus au Nord, perdu au bout d’une petite route en terre. Un moment vraiment sympa, surtout le bain avec les éléphants et le retour au camp « à cru » en me cramponnant à la tête du pachyderme. Nous irons ensuite faire un tour de 40 mn mais cette fois-ci avec les éléphants équipes de sièges puis nous leur donnerons des bananes qu’ils aspireront avec une habileté étonnante. Pour mon dernier soir, nous tentons même un tour de scooter « by night » pour aller manger à Bang Bao.

Lundi 6 février 2006 Koh Chang – Trat – Bangkok – Paris – Rennes
Longue journée de transports :
- Taxi de Lonely Beach au port
- Ferry
- Taxi du port à Trat
- Bus de Trat à Bangkok
- Taxi pour l’aéroport
- Avion pour Paris
- TGV pour Rennes

Toutes les photos de Koh Chang !

Pratique | Transports

Lundi, février 6th, 2006

France – Thailande :

Pour la 1ère fois, j’ai privilégié le temps de vol, j’avais été assez fatiguée la fois précédente par l’attente à Bahrein de Gulf Air. Pour un vol direct, il n’y a pas énormément de choix. Air France ou Thai Airways. Vu la réputation de la Thaï, pas vraiment d’hésitation et en plus, ils étaient moins chers qu’Air France. J’attendais donc avec impatience le vol pour Bangkok et…j’ai été un peu déçue…Par rapport aux compagnies du Golf, je m’attendais au moins à avoir des écrans individuels, ben c’était raté ! Pas non plus de distribution de masques, bouchons d’oreilles etc…Le seul plus, c’est l’écartement des sièges, je pense que la Thai est à recommander chaudement aux grands !!! Sinon, nourriture correcte, hôtesses avec de beaux uniformes en soie une partie du trajet.

Thailande – Cambodge

Pas beaucoup de choix pour aller à Angkor. Seule Bangkok Airways déssert Siem Reap. Vol assez cher mais toujours aussi bien. Petit repas pour 50 mn de vol, avions décorés, salle d’attente avec accès internet gratuit etc… J’ai cheté le billet directement sur le site de Bangkok Airways.

Transfert des bagages

J’avais seulement 1h30 de battement entre les 2 vols. J’ai donc essayé de faire enregistrer mes bagages dès Paris pour Siem Reap. Mais la Thaï a refusé et m’a dit qu’il faudrait les récupérer sur place. Or, pour récupérer les bagages à Bangkok, il faut passer les formalités de douanes. La solution, c’est d’aller au « Transfer Desk » de Bangkok Airways, de donner le reçu bagage. Hop, un coup de fil et votre bagage est automatiquement redirigé sur Siem Reap. Je suis toujours épatée de la logistique des aéroports en matière de bagages et qu’il y ait si peu de bagages perdus sur le nombre en transit…

Pratique | Hôtels / Guest Houses

Lundi, février 6th, 2006

Siem reap

- Two Dragons Guest House : Chambres propres, service impeccable mais un peu froid (peut être dû à la barrière de la langue, j’avais beaucoup de mal à comprendre la jeune cambodgienne de l’accueil).

Bangkok

- suk11 : quartier animé, chambre propre et pas très chère pour Bangkok. Décoration très bric à brac, façon vieux bâtiment alors qu’en fait, l’immeuble est moderne !!! Réservation indispensable.

Koh Chang

- Siam Hollidays (Hat Kai Bae) :

Pas l’hébergement du siècle. Deux rangées de Bungalows sommaires et pas chers en vis à vis. Petite plage tranquille et claire en face du restau. Salle de restau agréable avec belle vue sur la mer. Bon BBQ le soir.

- Sunset Huts (Lonely beach)

Idem au précédent. Huttes pas exceptionnelles mais salle de restau sympa en surplomb de la mer. Nourriture bonne et pas chère. 5 mn de marche pour accéder à la plage de Lonely beach mal nommée car bondée !!!

Koh Wai

- Koh Wai Paradise :

Des huttes très simples sans sanitaires. Bon restau avec carte fournie. Environnement exceptionnel.

Budget

Lundi, février 6th, 2006

Le Cambodge est bien plus cher que la Thailande. Même le vol Thailande-Cambodge pour Angkor (monopole de Bangkok Airways) est plus cher qu’un vol interne thailandais.

Pour ramener les prix en euros, je me suis basée sur la valeur 1 euro = 50 baths.

PrestationPrixRemarque
Vol Paris - Bangkok (direct)
650 € par Thai AirwaysTaxes Aéroport : 10 € pour l’International
Vol Bangkok - Siem Reap230 € par Bangkok AirwaysTaxes Aéroport : 20 $ pour Siem reap

Frais de Visa pour le Cambodge : 20 $ (+ 2 photos)
Siem reap (Cambodge) - Two dragons Guest House (Salle de bain)14 $ la nuit (transfert aller aéroport-hotel compris)
Bangkok - Suk 11(Salle de bain)14 € la nuit (double avec petit-dej)
Koh Chang - Siam Holidays (Salle de bain)7 € la nuit
Koh Wai - Koh Wai Paradise (Sanitaires communs)5 € la nuit
Koh Chang - Sunset Huts4 € la nuit (Sanitaires communs)
8 € la nuit (Salle de bain)
Location du Tuk-Tuk et son chauffeur au Cambodge3 $ Pour coucher de soleil à Angkor
10 $ pour une journée complète de visite
6 $ pour vous emmener à l’aéroport
Bus de Bangkok(Ekamai) à TratEntre 3.5 et 4.5 € selon le confort
Bateau Koh Chang vers Koh Wai 5 € Aller
Taxi de Trat au port
entre 1 et 1,5 € le trajet
Bateau Laem Nop - Koh Changentre 1 et 1,5 € Aller
Location Mobylette (Scooter ?)4 € par 24h
0.7 € le litre de carburant (gasoline)
Bateau Koh Chang vers Koh Wai 5 € Aller
1 bouteille d’eau/fanta/sprite/coca/1 jus de fruit0.3 - 0.6 €
1 plat (curry/soupe/aigre-doux etc) + riz à la vapeur1.2 - 3 €
1 Petit dej (oeuf - toast - jus de fruit frais)2 - 2.5 €
1 bière locale1 €
Avec ou sans huile, massages des pieds, de la tête, du corps en entier, ils sont tous mieux les uns que les autres !Entre 4 et 7 euros de l’heure dans des petits salons en bord de plage.5 $ au Cambodge avec de jeunes masseurs mal voyants.
Billet Entrée Angkor20 $ - 1 jour
40 $ - 3 jours
70 $ - 5 jours
Trek éléphant14 € Prix par personne avec un éléphant par personne (moins cher si on est à 2 sur le même) pour le bain + la balade + les fruits et boissons, soit environ 2h30 en compagnie de pachydermes !

Itinéraire du 26/10 au 04/11/2006

Jeudi, octobre 26th, 2006

Un parcours d’une petite dizaine de jours dans les îles du parc maritime de Koh Chang.

26/10 Bangkok – Trat (Guy Guest House)

27/10 Koh Maak (TK Huts)

28/10 Koh Maak (TK Huts)

29/10 Koh Kham (Koh Kham resort)

30/10 Koh Wai (Resort sans nom !)

31/10 Koh Chang (KP Huts)

01/11 Koh Chang (Pen’s bungalow)

02/11 Bangkok (New Empire hotel)

03/11 Bangkok (New Empire hotel)

Comme nous n’avons fait que plager et que j’avais oublié le chargeur de mon appareil photo, toute la galerie ci-dessous !

Koh Maak

Vendredi, octobre 27th, 2006
Koh Maak au réveil

Koh Maak au réveil

Une petite ile avec ses 3 routes, ses 12 resorts, ses plages, ses plantations d’hévéas et ses cocotiers. Snorkelling pas terrible de ce que j’ai vu, mais ambiance vraiment tranquille. Nous avons loué une mobylette 2h00 pour se balader mais les possibilités de visite sont très limitées !

Koh Rayang Nok

Samedi, octobre 28th, 2006
Mer, sable et soleil...

Mer, sable et soleil...

A partir de Koh Maak, le mieux est de se prévoir une sortie en bateau à Koh Rang ou Koh Kood. Pour notre part, on a fait la demi-journée à Koh Rayang Nok, une des deux petites iles en face de la plage de l’ouest (5 mn de bateau) et on a vraiment aimé. Un snorkelling sympa autour d’un gros rocher à l’extrémité de l’ile. Il y a un resort sur cette ile mais il n’était pas encore ouvert, les ouvriers étaient en train de faire des travaux de rafraichissement, on était les 2 seuls touristes.

Koh Kham

Lundi, octobre 30th, 2006
Seychelles de Thaïlande

Seychelles de Thaïlande

Paradisiaque avec des rochers noirs émergeant d’une eau cristalline. Vraiment très bien entretenu mais absolument rien à faire à part faire le tour de l’ile qui est très petite ! Snorkelling moyen, quelques poissons mais pas le top. Juste apprécier le calme de l’endroit (on devait être 8 touristes à tout casser) allongé dans un hamac secoué par le vent, n’est ce pas Francis ?

Koh Wai

Mardi, octobre 31st, 2006
Juste la plage...

Juste la plage...

Une deuxième visite après celle de janvier qui vaut rien que par le snorkelling, le meilleur à mon avis du coin à partir d’une plage. Quelques sentiers de randonnée pour les courageux mais ça grimpe !

koh Chang

Mercredi, novembre 1st, 2006
kohchang

White Sand beach la bien nommée

Nous avons testé le Nord que j’avais écarté lors de mon 1er voyage pour cause d’avis dissuasifs sur les guides et forums. White Sand Beach, c’est bétonné, c’est moche, c’est l’industrie du tourisme ! je ne sais pas si c’est la période qui voulait ça, mais franchement, j’ai vu moins de monde qu’en janvier à Lonely Beach et un peu d’animation après le calme des iles précédemment visitées, ça ne fait pas de mal !

Bangkok

Jeudi, novembre 2nd, 2006
Big Buddha

Big Buddha

Super ! j’y passerai pas ma vie, pas même une semaine, je pense, mais bien aimé le grouillement perpétuel et l’activité de cette ville. J’adore les marchés, j’ai été servie à Chinatown avec des centaines de stands, des rues entières de magasins de chaussures…Nous sommes aussi allés voir les Wats célèbres et le Palais Royal. C’est chargé, doré mais vraiment amusant et spectaculaire. Beaucoup de groupes de touristes en voyages organisés, pas l’idéal pour photographier le big buddha avec un groupe d’indiens qui veulent tous être sur la photo !

Pratique | Vol – Hôtels / Guest Houses

Samedi, novembre 4th, 2006

Vol

Pris chez Go-Voyages (service moyen, billets annoncés sous une semaine, en fait émis 1 mois à l’avance même si on les a achetés 3 mois avant). J’ai choisi une nouvelle fois une compagnie du Golfe vu comment je n’ai pas été emballée par la Thai Airways la dernière fois (et au vu de la différence de prix, y a pas photo). Etihad Airways s’est révélée à la hauteur des louanges que j’avais trouvées sur les forums. Avions très récents, VOD (vidéo on demand) avec un choix de plus de 60 films dont une bonne quinzaine en français, bouffe correcte, de l’espace entre les sièges. Vraiment très bien. L’aéroport d’Abu Dhabi est tout petit, pas grand chose à faire en attendant mais le transit est court, moins de 2 heures, donc ca reste supportable. On peut fumer dans l’aéroport sans être parqué dans une boite en verre.
Le nouvel aéroport de Bangkok, tout est bien fléché, assez long entre l’arrivée et la sortie mais y a pleins de tapis roulants, on dirait Eurodisney ;-)

Remarque générale sur l’hébergement pendant les vacances scolaires de la Toussaint

Nous n’avons pris aucune réservation à l’avance et avons trouvé de la place partout, tout étant rempli à maximum 30% à mon avis. Ne pas écouter les agences aux embarcadères des bateaux qui vous disent que votre resort est complet et qu’il vaut mieux réserver, c’était archi-faux !

Koh Maak

TK Huts – Bungalows moins classes que les resorts voisins (Baan Koh Maak et Monkey Island) mais plutôt corrects et bien espacés (beaucoup plus que ses voisins où c’est plutôt la mode du rang d’oignon). Resto moyen, le personnel était très prévenant mais ca ne valait pas le resto du Baan Koh Maak où nous avons pris presque tous nos repas. Vu de la plage, j’ai trouvé le Monkey Island assez décevant par rapport à ce qui était annoncé sur le site Internet et aux photos.

Koh Kham

Koh Kham Resort – Un seul resort, c’est pas bien compliqué !
Les huttes sont belles et en face de la plage (ce sont les plus chères) dans un jardin bien vert, avec une salle de bain à ciel ouvert.

Koh Wai

Resort sans nom…
J’étais déjà allée au Koh Wai Paradise (voir récit Thaïlande de janvier 2006) en début d’année et à cette occasion, un couple d’allemands nous avait conseillé les huttes voisines (avec salle de bain), cette fois-ci, on a tenté. Bien moins de monde qu’au Koh Wai Paradise et un personnel vraiment gentil. La bouffe la moins chère et la meilleure (Pad Thai à 50 baths sans compter les Labs succulents) du voyage.

Koh Chang

On a voulu tenter le Thalee Bungalow recommandé sur voyageforum mais vraiment paumé et en plus sans salle de bain alors, courageusement avec nos sacs à dos sous 35° d’un soleil de plomb, on a marché jusqu’aux KP Huts (un peu moins paumées mais si on n’est pas motorisé, y a pas grand chose à côté) recommandées par le Lonely Planet et le guide du routard. Hutte très spacieuse avec SDB (prix en conséquence) mais personnel surtout occupé par la série Thai à la TV qui trône en plein milieu du resto…Plutôt décus et comme la plage était en plus pleine de méduses (non urticantes qu’on nous a dit mais quand même !!!), on a déménagé le lendemain pour White Sand Beach où on a trouvé des huttes perchées, pas chères et bien propres au Pen’s bungalow. Personnel vraiment adorable avec le resto à 5 m de la mer à marée haute et pas loin du « centre ville » un peu animé.

Bangkok

Dur de savoir où atterrir à Bangkok tellement il y a d’hôtels. Notre choix s’est porté sur Chinatown et le New Empire Hotel. Pas super beau, pas super neuf, mais bien placé pour aller prendre le bateau ou le train et le quartier est très « vivant » ! Nous avons mangé chinois pour une bouchée de pain dans la rue de l’hôtel et c’était vraiment bon mais je n’ai pas noté l’adresse. Nous sommes aussi allé notre dernier soir dans un resto indien (Le royal India indiqué dans le Lonely Planet), très bien et accessible à pied de l’hôtel après un peu de marche.

Budget

Samedi, novembre 4th, 2006

budget

Pour ramener les prix en euros, je me suis basée sur la valeur 1 euro = 50 baths.

PrestationPrixRemarque
Vol Paris - Bangkok (via Abu Dhabi)
545 € par Etihad AirwaysTaxes Aéroport : 10 € pour l’International
Trat - Guy Guest House (TV - Ventilo - Eau froide)5 € la nuit
Koh Maak - TK Huts (Ventilo - Eau froide)8 € la nuit
Koh Kham (Ventilo - Eau froide)16 € la nuit (double avec petit-dej)
Koh Wai - Resort sans nom à coté du Koh Wai Paradise (Ventilo - Eau froide) 6 € la nuit
Koh Chang - KP Huts (Ventilo - Eau chaude)16 € la nuit
Koh Chang - Pen’s bungalow (Ventilo - Eau froide)5 € la nuit
Bangkok - New Empire Hotel (Clim - Eau chaude - TV) + Petit-dej
15 € la nuit
Bateau Laem Ngop - Koh Maak (speed boat)9 € par personne
Bateau Koh Maak - Koh Kham (bateau normal)2 € pour 2
Bateau Koh Kham - Koh Wai (speed boat)
5 € par personne
Bateau Koh Wai - Koh Chang (Bangbao) (bateau normal)5 € par personne
Taxi Aéroport-Bangkok-Aéroport5 € à l’aller avec le meter pour Ekkamai
9 € au retour de Chinatown (réservé par l’hotel car départ matinal)
1 bouteille d’eau/fanta/sprite/coca/1 jus de fruit0.3 - 0.6 €
1 plat (curry/soupe/aigre-doux etc) + riz à la vapeur1.2 - 3 €
1 Petit dej (oeuf - toast - jus de fruit frais)2 - 2.5 €
1 bière locale1 €
Massages thaiEntre 4 et 7 euros de l’heure dans des petits salons en bord de plage.3 € à BKK pour un foot massage

Paris – Bangkok

Jeudi, juillet 10th, 2008
Gare de Bangkok

Gare de Bangkok

Arrivée en milieu d’après-midi à Bangkok avec un transit par la Jordanie. Nous prenons nos tickets pour Ubon Ratchatani et laissons nos bagages à la consigne, le temps d’une ballade dans Chinatown avec ses apothicaires aux vitrines garnies de bocaux remplis de choses étranges (hippocampes ou chauve-souris séchés par exemple).

Petit diner « discount » dans un boui-boui en face de la gare qui sert un bon et copieux pad thai en attendant le départ du train. Deux adorables petites thaï nous proposent de gouter aux sauterelles grillées qu’elles savourent comme s’il s’agissait de délicieuses friandises !

Toutes les photos du jour !

Bangkok – Ubon Ratchatani – Kongjiam

Vendredi, juillet 11th, 2008
Vue sur le Mékong

Vue sur le Mékong

Un long très long voyage en couchette 1ère classe…Départ à 20h30, arrivée le lendemain à 7h40, pile poil à l’heure. Le contrôleur fait le lit, ne parle pas anglais mais vient chercher son pourboire à l’arrivée ;-)

A la gare d’Ubon, première petite arnaque de taxi qui nous prend 160 B (3 euros) pour faire 300 mètres. Ensuite, nous prenons le bus pour Phibun, puis un tuk-tuk pour rallier le départ d’un autre bus pour Kongjiam et enfin un dernier taxi pour rallier le Toh Sang Resort à 11h00!

On n’a rien sans rien et le déplacement en vaut la chandelle. L’environnement de l’hôtel est superbe, au bord du Mékong. La piscine est déserte, le temps est sec et ensoleillé, tout baigne.

Après le déjeuner, nous testons notre premier massage thailandais des vacances, puis piscine, puis un diner du tonnerre avec 4 plats (Lab, Poisson en feuille de bananier, Curry de poisson, Poulet à l’ail) et des bananes frites en dessert.

Toutes les photos du jour !

Kongjiam

Samedi, juillet 12th, 2008
Barque sur le Mékong

Barque sur le Mékong

Après une bonne nuit réparatrice, nous louons des vélos pour découvrir les alentours qui sont bien moins plats que je ne l’avais vu sur [Goople maps ici] !

Nous rencontrons 2 français avec lesquels nous déjeunerons le midi sur un bateau flottant. la grand spécialité du coin semble un poisson énorme (silure ? poisson-chat ?) que nous ne nous aventurerons pas à gouter…

Après le déjeuner, nous négocions une balade en bateau sur le Mékong avec comme batelière une gentille mamie qui gérait plutôt bien sa barque !

Retour à l’hôtel pour notre dernière nuit avant de partir à la découverte des temples Khmers.

Toutes les photos du jour !

Kongjiam – Prasat

Dimanche, juillet 13th, 2008
Transports en commun...

Tuk-tuk...

Encore un long trajet pour arriver à Prasat, il faut beaucoup de temps pour visiter l’Isan en transports en commun !
Et on commence par un taxi pour Phibun, un bus pour Ubon, et un autre bien pourri avec des ventilos tout détraqués pour enfin arriver à Prasat. Pendant « l’escale » à Ubon, nous avons eu un aperçu de l’immense popularité de notre président français (Sarkozy) très connu en Thaïlande pour avoir « married a beautiful girl » ! On a la célébrité qu’on mérite :-)

J’avais réservé dans une guest house confidentielle trouvée sur Internet, référencée dans aucun guide. L’anglais qui la tenait devait venir nous chercher à la gare à notre arrivée mais impossible de le joindre. Nous apprenons par la suite que sa grand-mère est décédée et qu’il est rentré en urgence en Angleterre pour ses funérailles.

Francis est HS, je pars me promener en ville seule. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’est pas du tout touristique. Personne ne parle anglais, je me fais d’abord couper les cheveux puis me mets en quête d’un salon de massage. Je finis par en dégoter un fraichement ouvert qui me concocte un massage de 2h00 plutôt « tonique » ! La masseuse est très sympa et elle me ramène même sur son scooter à l’hôtel.

Nous voulons manger mais la cuisine est fermée à 19h30 (sic !); Nous n’allons quand même pas mourir de faim en Thaïlande, le pays où on mange à tout heure ! Nous finissons par dégotter une gargotte où, pour nous faire comprendre, nous montrerons du poulet dans une glacière et du riz dans un wok. Vive le langage des signes qui nous aura bien sauvé la mise ce soir encore.

Toutes les photos du jour !

Phanum Rung

Lundi, juillet 14th, 2008
Phanom Rung

Phanom Rung

Aujourd’hui, en route pour le joyau des temples Khmers thaïlandais, dixit les guides…
Là encore, ce n’est pas une mince affaire à organiser en transport en commun.
Nous prenons d’abord un bus à 10h00 pour Prakon Chai puis louons un taxi (dont le chauffeur ne parle pas anglais non plus, la négociation se fait par un autre chauffeur !) qui doit nous emmener à Phanum Rung puis à Muang Tam.

Les deux temples sont magnifiques surtout le premier situé en haut d’une colline. La visite du deuxième sera un poil gâchée par l’arrivée d’un orage. Nous n’allons pas nous plaindre, c’est la première du séjour alors que nous sommes en pleine saison des pluies.

De retour à Prasat, nous visitons la ville, puis mangeons au marché de nuit. Nous sommes les seuls touristes de la ville et ne subissons aucune pression touristique !

Toutes les photos du jour !

Phimai

Mardi, juillet 15th, 2008
Phimai

Phimai

Aujourd’hui, visite du plus connu et accessible des temples Khmers thaïlandais : PHIMAI.

Le parcours nous oblige à changer de bus à Khorat (dite aussi Nakhon Ratchasima, mais Khorat c’est plus facile à dire !), avec cafouillage entre les deux terminaux de la ville !

Dans un cadre moins grandiose que Phanum Rung mais mieux conservé, le temple est situé en plein centre d’une petite ville. J’ai bien aimé, Francis un peu moins car la chaleur est étouffante…

Toutes les photos du jour !


Copyright © 2014 Les voyages de Pascale. All Rights Reserved.
Graphisme original par http://www.styleshout.com et http://www.purecssmenu.com
Retrouvez la version v2 du site réalisée avec Spip en cliquant ici.